Comment CONTRIBUER à nos activités

Que ce soient des projets ponctuels d'aide à une personne ou une prise en charge de plusieurs années, nous espérons toujours pouvoir aider la personne ou la structure à se prendre en charge rapidement et à se développer efficacement.
C'est souvent plus évident avec les enfants qu'avec les adultes, qui sont déjà souvent dans le projet de quitter le Sénégal s'ils n'arrivent pas à leur fin rapidement au pays... Mais néanmoins, nous avons parfois de beaux exemples de réussite, en espérant qu'elle perdure...

On peut agir sur le terrain mais également de France, en organisant une collecte par exemple !

1 - Parrainages

Parrainer un enfant, c'est lui donner la chance d'aller à l'école en toute confiance, et d'acquérir une instruction qui lui permettra de construire son avenir professionnel.

 

- Album Awa Faye

Awa et Adama sont les noms donnés communément aux jumeaux au Sénégal, cela correspond à Eve et Adam. Awa est une jumelle handicapée que nous suivons depuis plusieurs années en vue de lui offrir plus d'autonomie. Sa jumelle Adama est parfaitement normale et scolarisée. Awa est parrainée par Marie-Claude (de l'association Palu Yaka) et Edith.

 

- Album Cheikh Sokhna

Cheikh est parrainé par Fabienne ; il est le fils ainé d'un grand musicien, Demba Sokhna, qui, outre la musique, aime faire des cultures dans son grand jardin....Malheureusement, il n'a pas accès à l'eau potable et ne pousse dans son champs que des manguiers et cotoniers ; il parvient a faire quelques arachides, mais dans des proportions moindres que s'il avait de l'eau... Cheikh est un petit garçon très intelligent et malin, très proche de sa maman qu'il protège et influence beaucoup. Il apprend bien à l'école ; il est rentré au collège en 2013/2014; 5ème en 2014/2015. Cheikh aime beaucoup les volailles que son père éléve. Ils ont tout perdu à cause d'un animal qui les a toutes tuées. Je lui donne le 19 octobre 2014 un coq et une poule pour recommencer leur élevage.

Actu juillet 2015 : Cheikh a bien travaillé en 5ème, moyenne 14, il passe en 4ème pour l'année 2015/2016. il a démarré un élevage de pigeons qui se reproduisent vite. Il part en colonie de vacances grâce à son bon travail scolaire et à sa marraine du 1er au 25 aout prochain. Il enchaine ensuite sur les cours de vacances avant la prochaine rentrée.

 

Actu juillet 2016 il part en colonies de vacances le 15 juillet grâce aux soutiens nombreux qui nous ont permis de lui payer ce séjour qui est réservé aux meilleurs élèves... comme nous avons collecté plus d'argent que prévu, nous lui faisons faire pour lui et son frère des lits superposés pour poser leurs matelas neufs !!!

pour la rentrée, Cheikh aimerait un ordinateur portable ou une tablette pour ses recherches internet..

- Album Dialle Sarr

Dialle est la fille de Salla, notre madame cacahuetes, que nous soutenons depuis dix ans maintenant.  Nous avons souhaité lui donné un coup de pouce pour cette année scolaire 2013/2014 et encore une fois Annie de l'association Palu Yaka a été là pour concrétiser ce projet... car 3 enfants à l'école, ce n'est pas rien (un est en apprentissage)... Le parrainage de Diallé, née en 2003, permet à la fratrie d'avoir les livres scolaires et les fournitures, ce qui n'est pas si mal...  Diallé n est pas trés forte à l'école, nous lui avons donc permis de suivre le renforcement scolaire tout au long de l'année, ainsi que sa soeur ainée Aida, qui entre au lycée pour l' année scolaire 2014/2015... Je connais Diallé depuis sa naissance, elle est joyeuse et facétieuse, je crois qu'elle manque de confiance en elle et ce n'est pas facile quand ni papa ni maman ne peuvent t'aider...On va voir cette année ci comment cela se passe, de plus dans une nouvelle école puisque la famille vient de déménager dans SA maison !

- Album Fatou Ndiaye

Fatou est une petite fille qui avait une tuberculose osseuse. Grâce à son parrainage par Laurence elle a pu etre soignée et aller à l'école normalement. Elle est entrée au CI pour l'année scolaire 2014/2015. Son père Djibril est guide touristique et s'occupe beaucoup de cette petite. très coquine et avec un caractère bien trempé, elle mène par le bout du nez tout son entourage.

Laurence a suspendu son marrainage fin décembre 2014 en raison des difficultés financières qu'elle traversait, et repris en mai 2015, ce qui va permettre au papa de l'inscrire à l'école pour l'année qui vient... merci á Laurence de son abnégation !

Parrainage arrêté de nouveau en 2016.

Laure est la nouvelle marraine de Fatou depuis 2017. 

Nous avons repris contact avec Djibril, le papa pour lui remettre l'argent nécessaire à la rentée scolaire 2017/2018 et espérons que ce soutien lui permette de faire encore des progrès... affaire à suivre...

- Album Gora Sarr

Gora et Ndiaga, deux frères orphelins, vivant à médina Gounas chez leur oncle, sans femme ni soeur pour tenir la maison... donc dehors à trainer. Nous les parrainons depuis le début de leur scolarisation, ce sont nos premiers filleuls, ils ont fait les memes classes jusque l'an dernier ou Gora a redoublé et ndiaga est passé... ! Ayant changé plusieurs fois de parrains, c'est Fabienne, notre secrétaire, qui parraine Gora et son beau père Amaury qui parraine Ndiaga. Indissociables, j'ai  néanmoins fait deux albums. Ndiaga est brillant et nous sommes la pour le soutenir tout au long de ses études que nous espérons longues et fructueuses, il le mérite !

Il entre au lycée aux parcelles en 2014/2015, donc une nouvelle vie plus loin de chez lui... mais nous sommes là ! Depuis l'an dernier, en plus de l'argent du parrainage, nous assurons grâce à fabienne ses repas le midi pour qu'il ait au moins un repas correct à la cantine de l'établissement...

Actu juillet 2015 : Gora passe en Terminale T (technique, la filière la plus compliquéee) avec 11 de moyenne au premier semestre 2014/2015 (moyenne du 2nd semestre sortira en septembre !) ; il va démarrer les cours de vacances le 2 août. Il veut profiter des vacances pour travailler sans relache pour avoir un meilleur démarrage de sa terminale en octobre...

notes du premier semestre : Moyenne :10.57. Maths : 12 ; Français : 10.

notes du second semestre en attente...

JUILLET 2016 : GORA EST NOTRE PREMIER BACHELIER. Il va entrer à l'université et sa marraine fera tout pour qu'il aboutisse ses études supérieures. Nous sommes très fiers de lui.

Ses notes au bac : Moyenne générale : 10,03. Note pour les maths : 12 ; Note pour le français : 8.

Il doit passer différents concours pour obtenir une place dans une école...

- Album Ndeye Fatou Wade

C'est Claire, l'une de nos bénévoles qui l'a découvert à Samane sérère, une petite fille douée à l'école, courageuse, qui aide sa grand mère et a de l'ambition. La maman de Claire l'a parrainé pendant plusieurs années avant de perdre son emploi en 2013. Nous avons alors cherché un autre parrain et c'est Jean-Pierre de l'association Palu Yaka qui a pris le relais. Elle est allée à pied au collège en 6ème, puis le village proche de chez elle a ouvert une classe de 5ème, qu'elle a pris l'année suivante, jusqu'à cette année scolaire 2014/2015 où elle entre en 2nde, malgré des notes en baisse régulière depuis plusieurs années, l'adolescence étant passée par là, elle a des envies d'émancipation et de consommation, mais bon, c'est comme ça...nous lui donnons toujours de bons conseils pour qu'elle garde la tête sur ses épaules et sache gérer son argent...

L'année 2014 /2015 est compliquée car elle voit ses notes baisser sans comprendre ce qui se passe... elle mange mal...nous avons donc modifier son parrainage pour qu'elle ait plus de moyens pour manger le soir...en espérant que ses notes s'en portent mieux... elle va repasser son examen du Bfm qu'elle a raté en 2013/2014, en candidat libre, car elle doit l'avoir pour continuer ses études, meme si sa moyenne lui a permis de faire sa seconde sans avoir la réussite à cet examen...à suivre !

 

L'année 2015/2016 s'est bien passée, avec une stabilisation de sa santé, une meilleure alimentation et une fin d'année couronnée d'un tableau d'honneur, donc je suis ravie pour elle et son parrain! Elle est passé au lycée privé pour se donner de meilleures chances

 

elle prend des cours de vacances pendant juillet et août 2016 pour affronter la terminale au mieux !

- Album Ndiaga Sarr

Gora et Ndiaga, deux frères orphelins, vivant à médina Gounas chez leur oncle, sans femme ni soeur pour tenir la maison... donc dehors à trainer. Nous les parrainons depuis le début de leur scolarisation, ce sont nos premiers filleuls, ils ont fait les memes classes jusque l'an dernier ou Gora a redoublé et ndiaga est passé... ! Ayant changé plusieurs fois de parrains, c'est Fabienne, notre secrétaire, qui parraine Gora et son beau père Amaury qui parraine Ndiaga. Indissociables, j'ai  néanmoins fait deux albums. Ndiaga a eu quelques difficultés en cette fin de collège, mais il est courageaux et il a son frère pour le soutenir.

Depuis 2014, en plus de l'argent du parrainage, nous assurons grâce à fabienne ses repas le midi pour qu'il ait au moins un repas correct chez une dame proche du collège...

Actu juillet 2015 : Ndiaga passe en 1er L avec 11 de moyenne au premier semestre 2014/2015 (moyenne du 2nd semestre sortira en septembre !) ; il va démarrer les cours de vacances le 2 août. Pour le moment il profite des vacances, avec une année qui a été compliquée avec les greves et manquements divers de ses enseignants...

Actu juillet 2016 : en route vers le bac lui aussi !

 

- Album Lahcène Diop

Lahcène est le frère de Madame . Il fait partie des filleuls du début ! Il travaillait bien au début et puis à cause de la défection de son père puis de sa mère, il a énormément de difficultés à l'école qui est surtout un refuge et un remède contre ...trainer dans la rue à ne rien faire... Des parents absents, éloignés, ce sont des enfants livrés à eux mêmes que nous essayons de maintenir dans un cadre, au moins scolaire, avec le soutien du Directeur de l'école Progrès Excellence, Mr Sene. Après plusieurs parrains, Magali a pris le relais et ce jusqu'à la fin 2014. Elle vient de nous annoncer la fin de son parrainage.

Cet enfant est en danger ! Il est petit, sans père ni mère dans une banlieue de Dakar très pauvre, je souhaite vraiment qu'on trouve une solution pour lui...

Nous avons fait un appel de fonds pour financer sa scolarité 2016/2017 ce qui a été assuré par une diaine de donateurs. Merci à eux, il a pu ainsi continuer son parcours.

entre temps, sa mère est réapparue et l'a récupéré. Elle s'est mariée et nous espérons qu'elle rattrapera le temps perdu avec cet enfant et que tout ira bien pour lui. Nous arrêtons donc ce parrainage en septembre 2017.

 

L'an

Actu juillet 2015 : Lahcène a bien travaillé. il passe en CM2 pour la rentrée 2015/2016.

actu juillet 2016 : il passe en 6ème mais n'a plus de parrain et nous n'avons pas de solution pour lui.

 

 

- Album Madame Diop

Madame est la soeur de Lahcène. Elle fait partie des filleuls du début ! Elle a énormément de difficultés à l'école qui est surtout un refuge et un remède contre ...trainer dans la rue a ne rien faire... Des parents absents, éloignés, ce sont des enfants livrés à eux mêmes que nous essayons de maintenir dans un cadre, au moins scolaire, avec le soutien du Directeur de l'école Progrès Excellence, Mr Sene. Elle a été scolarisée avec l'argent de sa fratrie pendant 2 ans, mais nous ne l'avons pas lâchée et en 2013, l'assocation Palu Yaka nous a permis de souffler un peu financièrement avec cette jeune fille en prenant à sa charge sa scolarité. 

Actu juillet 2015 : Madame a bien travaillé puisqu'elle passe en 6ème pour la rentrée 2015/2016. Elle a eu une moyenne de 5.9 sur 10. Elle a passé son examen d'entrée en 6ème début juillet, nous n'avons pas encore le résultat, mais comme elle a eu la moyenne durant l'année scolaire, elle pourra faire sa 6ème et si elle ratait l'examen, elle pourrait le repasser en candidate libre à la fin de sa 6ème... L'école Progrès Excellence s'est développée avec la création de classes de collège, elle pourra donc suivre ses cours dans le même établissement, ce qui est un atout pour sa scolarité, car elle connait depuis toujours cette structure.

 

actu juillet 2016 : moyenne 9.48 au premier semestre 2015/2016 et 10 au second semestre

Elle passe en 5ème...

Actu septembre 2017 elle redouble sa 5ème.... n'est pas allée à l'école de manière assidue et a préféré joué et trainé dans le quartier plutot que de faire ses devoirs... Le temps est venu de cesser de perdre notre temps avec cette enfant d'autant plus que sa mère est réapparue et l'a récupérée. Elle s'est mariée, est dans un autre quartier ... nous espérons qu'elle parviendra néanmoins à faire quelque chose de sa vie...

- Album Momodou Sokhna

Momodou est le frère de Cheikh,  fils d'un grand musicien, Demba Sokhna, qui, outre la musique, aime faire des cultures dans son grand jardin....Malheureusement, il n'a pas accès à l'eau potable et ne pousse dans son champs que des manguiers et cotoniers ; il parvient a faire quelques arachides, mais dans des proportions moindres que s'il avait de l'eau... Momodou est un petit garçon adorable, poli, serviable, qui écoute et travaille bien à l'école. Il a pris premier l'an dernier et m'a appelé pour me l'annoncer...il entre au CP pour cette année 2014/2015. Il est marrainé par Nicole depuis son entrée à l'école.

J'ai remis en 2014 deux assiettes peintes par Nicole à leur intention, ils étaient très touchés du cadeau de Nicole qui est très satisfaite du travail effectué par Momodou

 

Actu juillet 2015 : Momodou a bien travaillé en CP, moyenne 8.5/10, il passe en CE1 pour l'année 2015/2016. il joue au foot pendant les vacances, il a d'ailleurs demandé un bon ballon... Il part en colonie de vacances grâce à son bon travail scolaire et à sa marraine du 1er au 25 aout prochain. Il enchaine ensuite sur les cours de vacances avant la prochaine rentrée.

- Album Ndeye Diop

Ndeye est la cousine de Lahcène et Madame . Elle aussi fait partie des filleuls du début ! C'est celle qui a le plus de difficultés à l'école et je pense qu'il va falloir trouver un système de formation ou autre pour la suite si on ne veut pas qu'elle tourne mal...Des parents présents mais non soutenants, nous essayons coute que coute de la maintenir dans un cadre, au moins scolaire, avec le soutien du Directeur de l'école Progrès Excellence, Mr Sene. 

Cette jeune fille (qui est presque une jeune femme aujourd'hui !) est parrainée par Rose-Marie, son mari et leurs enfants, depuis de nombreuses années. Rose-Marie a décidé que malgré les difficultés, il était crucial de la soutenir dans ces années particulières, quand elle croit qu'elle connait tout et en fait, tous les dangers sont autour d'une innocente...à suivre de très près...

 

Actu juillet 2015 : Ndeye a bien travaillé puisqu'elle passe en 6ème pour la rentrée 2015/2016. Elle a eu une moyenne de 5.22 sur 10. Elle a passé son examen d'entrée en 6ème début juillet, nous n'avons pas encore le résultat, mais comme elle a eu la moyenne durant l'année scolaire, elle pourra faire sa 6ème et si elle ratait l'examen, elle pourrait le repasser en candidate libre à la fin de sa 6ème... L'école Progrès Excellence s'est développée avec la création de classes de collège, elle pourra donc suivre ses cours dans le même établissement, ce qui est un atout pour sa scolarité, car elle connait depuis toujours cette structure.

 

actu juillet 2016 : moyenne 10.77 au premier semestre 2015/2016 et 11.25 au second semestre

Elle passe en 5ème...

2 - Participer à une mission bénévole au Sénégal

Pour tout savoir sur l'organisation pratique

3 - Salles de lecture ludothèques

Une salle de lecture ludothèque c'est essentiel pour les enfants d'un quartier ou d'un village.

Ils pourront y :

  • découvrir les livres plaisir
  • dessiner, peindre et colorier
  • faire des puzzles
  • jouer à des jeux qui stimulent sa concentration et son intelligence
  • participer à des activités ponctuelles de bénévoles (théâtre, acrogym, danse...)

bref, en dehors de l'école, c'est pouvoir imaginer, rêver, rire, s'amuser, tout en étant calme, concentré, curieux!

C'est notre travail sur ces lieux que nous souhaitons voir développé
partout au Sénégal !

4 - Zones maraichères

Aide à la création de potagers communautaires, par l'apport de semences, outils, puits le cas échéant... c'est la seule issue pour lutter contre la vie chère et éviter que les hommes ne quittent les villages pour chercher un hypothétique travail !

5 - Soutiens professionnels

Différentes formes d'aide à un artiste ou à une personne désireuse de se développer sont possibles. 

Que ce soit par une aide ponctuelle financière ou matérielle, une aide régulière en lui achetant se production pour la revendre et lui reverser les bénéfices, de nombreux accords gagnants gagnants sont possibles !

- La maison de Salla

Salla confectionne pour nous des arachides grillées depuis... 10 ans ! Nous les revondons en France et lui reversons les bénéfices... avec cet argent, épargné peu à peu, elle a d'abord acheté un terrain, puis bati une petite maison dans laquelle elle, son mari et leurs 4 enfants ont emmenagé autour du 15 septembre 2014.

L'état de la maison ? Il reste a cloturer, a faire un espace cuisine, a mettre du carrelage par terre, à mettre des portes aux deux chambres, a terminer l arrivée de l'électricité et de l'eau courante'

En octobre 2014, ils ont le courant chez la voisine et un puits derriere la maison.

en octobre 2016  la cuisine est terminée et le mur d'enceinte démarré... il reste defaire le tour de la propriété...

 

cf les news sur la page d'accueil la concernant...

6 - Organiser une collecte

Nous vous avons préparé quelques affiches à télécharger pour organiser une collecte... tout le monde peut le faire, il suffit de connaitre une seule personne intéressante pour nous et comme nous touchons à tous les domaines de la vie au Sénégal, vous avez certainement quelqu'un autour de vous qui pourra nous être essentiel !