Notre POINT DE VUE

1 - Les droits de l'enfant sont la base de nos actions

Instruction, santé, développement durable, écologie, actions ciblées pour des aides multiples : tous les détails sur la présentation en images !

2 - Toutes les filles à l'école !

Il est encore difficile au Sénégal de maintenir les filles à l'école, et quasiment un challenge, après le CM2 !

En effet, les filles aident beaucoup, que ce soit à préparer les repas, à piler le mil, à laver les plats, à veiller sur les plus petits...

Si une maman a un problème ou vient d'accoucher, la jeune fille va rester à la maison et quitter l'école pour quelques semaines, puis reprendre ... mais au bout d'un moment, elle perd le fil et la motivation.

3 - De l'eau propre pour tous !

Il y a beaucoup d'impuretés dans l'eau du robinet et du sable en quantité...

Nous avons conçu cette machine à filtrer l'eau avec toutes les pièces disponibles au Sénégal ! Deux seaux, deux filtres, un robinet et le tour est joué...

4 - La Moustiquaire, seul moyen efficace de prévention du paludisme

En Afrique, il y a des moustiques qui sont très méchants et qu'on ne peut empêcher de se multiplier, à cause de la saison des pluies, de la vie en extérieur, des maisons assombries pour garder un semblant de fraîcheur et du manque de moyens d'acheter des insecticides...

La moustiquaire, c'est décoratif, ça fait un joli lit, c'est surtout aujourd'hui notre seule arme contre la destruction massive due au paludisme...

5 - Pourquoi creuser un puits ?

Un puits coûte selon sa profondeur, de 400 à 1500 € !

Les sénégalais ont la chance d'avoir de l'eau de bonne qualité dans leur sous-sol. Pour faire un puits, il faut un puisatier, là encore c'est courant au Sénégal, presque un par village, donc, c'est uniquement par manque de moyens qu'il manque des puits. Un puits ouvre des tas de possibilités  qu'on ne peut toutes imaginer...

Un exemple, c'est plus parlant : notre premier puits à Sangalkam ...