Histoires de petit coin

Parlons-en ! En effet, vous ne trouverez pas au Sénégal de chaises anglaises partout, loin de là...
1) la règle : siège à la turc, sans chasse d'eau, avec un robinet, un seau d'eau, un pot, bref, chasse d'eau manuelle ! mais surtout, comble d'horreur pour les européens : pas de papier !!!
Et oui, un sénégalais vous dira qu'on est vraiment sales d'utiliser du papier pour tout étaler, et un français dira que c'est vraiment pas évident de se laver à grande eau (ou petite eau), c'est ça la confrontation des cultures, ça se niche dans tous les coins, même les ptits !
Un peu d'humilité ! Et si les africains avaient raison ? (sans parler de la gestion des déchets, des économies, et des fosses septiques où le papier se colle au fond, ni de l'hygiène incomparable que cela procure...)
Un peut d'humour également ! vive le SATALA, petite bouilloire en plastique coloré qui sert à se laver après coup, bon, il fait chaud, ça sèche vite ! On s'habitue très vite, il faut juste essayer...
En brousse, bien souvent, les maisons n'ont pas de toilettes, juste deux pierres derrière la maison pour mettre les pieds (c'est juste pour la petite commission !) il n'y a pas de trou, donc pas de fosse, ne polluez pas les lieux ! Cherchez un petit coin à l'ombre, partez avec votre satala, c'est le signal ! Personne ne vous suivra, ni ne regardera (les gens ne sont pas voyeurs, s'ils vous tombent dessus, ils détourneront bien vite leurs regards et n'en parleront jamais...).
Bref, passez au satala et qui sait, vous pourrez en ramener un au retour, en souvenir, et s'il ne fait pas trop froid, vous pourrez même vous en servir... pour la bonne cause !