La richesse est relative...


Ce petit post à l'attention des bénévoles qui reviennent du Sénégal. La mission s'est bien déroulée, les contacts ont été nombreux avec des gens sympathiques, on a parlé de plein de choses, on a ouvert son cœur, la confiance est là.
Et puis au retour, un coup de fil pour prendre des nouvelles et l'information tombe : untel doit se faire opérer mais n'en a pas les moyens, un autre va très mal et doit subir des examens sinon... enfin celle-là a un enfant très malade qu'il faut prendre en charge... ou tel autre ne peut finir ses études car il lui manque...
Alors, on culpabilise, on est touché, on se dit que peut être on peut sauver une situation inextricable et faire cet effort financier... Bon, c'est à vous de voir et en aucun cas, l'association ASTOU Une fleur dans le désert ne peut être considérée comme concernée !
Dans tous les cas, la question que vous devez vous poser est : pourquoi m'a-t-on appelé directement, sans passer par l'association dont la mission est d'aider les personnes qui en ont besoin ? Pourquoi les membres du bureau ne sont pas au courant de ce problème qui a l'air vital ? N'est-ce pas un moyen de faire vibrer ma corde sensible pour obtenir tout simplement de l'argent car, c'est vrai, la vie est dure, l'argent manque, les fêtes sont nombreuses, on doit acheter le mouton, donner de l'argent à la famille, acheter des vêtements neufs pour les enfants, petits frères, neveux, donner l'aumone, etc...? mais ça, on ne peut pas vous le dire, vous n'y seriez pas sensibles... par contre la santé, ça, ça vous touche !
La règle est simple : AUCUN PARTENAIRE OU PROCHE DE L'ASSOCIATION AU SENEGAL N'EST AUTORISE A VOUS DEMANDER DE L'ARGENT, UNE AIDE PERSONNELLE DIRECTE QUELCONQUE, UN SERVICE OU UN CONTACT PROLONGE AU-DELA DE VOTRE MISSION DE SOLIDARITE.