eh! Les africains, il faut partager, hein ?

On pense souvent à "de pauvres africains qui n'ont rien", les famines qu'on nous montrent à la télé, les guerres, et on se dit : quand même ce continent n'a pas de chance !!! On ne croit pas si bien dire... Depuis des siècles, tout ce qui a pu être volé à l'Afrique l'a été par les européens ! Les richesses minières, les forêts, les animaux, les hommes pendant l'esclavage, puis les guerres ! On a cherché à leur imposer la religion, notre manière de s'habiller, de manger, de se soigner. On leur a vanté les mérites du Nescafé (vive le kinkéliba !), de l'Omo (en telle quantité que le linge est impossible à rincer !), du cube Maggi (tous les plats ont le même goût !), du Banania, du lait en poudre (alors que les troupeaux de zébu sont partout !), et même du pain blanc carton (vive le tapalapa traditionnel !). Au nom des intérêts économiques, on maintient les africains dans un état de domination, en corrompant leurs dirigeants, par exemple, ou en faisant des échanges iniques avec des pays qui pillent les quelques ressources en échange de construction d'écoles ou de dispensaires sans moyens ni personnel (ces structures appellent ensuite l'association Astou au secours pour avoir de l'équipement...), en faisant croire au Monde que les africains sont immatures et incapables de prendre leur destin en main enfin, en faisant de l'ethnicisme dans tous les coins où des richesses restent à exploiter pour valider l'infantilisme et l'irresponsabilité de ces peuples... Combien d'européens se sont enrichis et s'enrichissent encore sur le dos de l'Afrique ? Que ce soient les européens qui y vivent et y travaillent en payant leurs employés au minimum, et se plaignent d'être volés, ou des hommes d'affaires peu scrupuleux qui concluent des marchés juteux avec les gouvernements qui ne voient qu'à court terme leur propre intérêt ? Combien d'africains sont morts pour des causes qui n'étaient pas les leurs ?
On nous a caché tellement de choses dans nos livres d'histoire que cela donne le vertige ! Il y a tout en Afrique, et en suffisance ! Il s'agit de le partager, pourquoi est-ce si difficile d'y parvenir ?